Paramed

Forum des professions paramédicales
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 la vie de l'Ordre Infirmier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: la vie de l'Ordre Infirmier   Lun 2 Juin - 20:02

je sors de la première réunion de l'ordre des BdR (13)
on a élu : président, vices-présidents( un de chaque collège), secrétaire et adjoint, trésorier et adjoint et le conseil de conciliation ( 3 représentants de chaque collège) !

prochaine réunion fin juin.

on a abordé le souci qui pose beaucoup de questions pour tout le monde : le tarif de cotisation , pas de chiffre donné car trop tôt il faut déjà que le trésorier donne une première estimation des finances a venir, mais surtout le montant sera fixé au niveau national ! donc on ne donne pas de chiffre mais on tient a préciser que tout sera fait pour obtenir compte tenu de notre nombre ( environ 490 000 infirmiers en france) , d'avoir un montant "modéré" !!!!!!!!!!

attention vous avez jusqu'au 10 juin pour envoyer vos candidatures pour les élections régionales les votes auront lieux du 10 au 25 juillet !

si vous avez des infos dans vos régions allez y cette rubriques est faite pour !

pour les questions diverses je vous renvoie vers le post

"blabla sur l'Ordre Inf !


Dernière édition par dies irae le Mer 28 Jan - 22:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
Bimbo
VIP
avatar

Nombre de messages : 2594
Age : 47
Localisation : Au tord boyaux
Emploi : Décoratrice tupperware
Réputation : 0
Date d'inscription : 19/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Mer 4 Juin - 11:01

1ere réunion des élus au conseil départemental de l’ordre des infirmiers le 23 mai 2008.



En préambule chacun est invité à se présenter et à affirmer ses positions et son engagement au regard de la création de l’ordre infirmier.
Après ce tour de table il n’apparaît aucun différend entre les élus, les points forts de convergence étant :
==> Meilleure reconnaissance de la profession
==> Défense de la valeur professionnelle
==> Représentation unanime (interlocuteur unique des pouvoirs publics)
==> Autonomie et responsabilité

L’obligation d’inscription à l’ordre et la cotisation ont fait l’objet d’un court débat et il semble qu’une information la plus large et argumentée soit incontournable. La communication devra être un point fort le plus rapidement possible.

Election du bureau :

Avant de procéder à l’appel à candidature pour le poste de président le doyen d’age rappelle les règles d’incompatibilité des postes entre l’ordre et le syndicat.
Il attire l’attention des élus sur le nombre de postes qui ne peut dépasser 5. A l’unanimité il est décidé d’élire 1 président, 1 vice président, 1 secrétaire général et 1 secrétaire général adjoint, 1 trésorier.

Les élections se feront à bulletin secret.

Le président propose que soient constitués les groupes de travail sur certains sujets relevant des missions de l’ordre. Ces groupes ne sont pas fermés et incluront les absents qui souhaitent s’y investir.

SB et NH sont chargées de regrouper tous les textes : loi et décrets.

Groupe formation

Groupe démographie

Groupe communication

Groupe déontologie et éthique

Les membres notés en tête de liste sont désignés responsables des travaux du groupe.

Le président propose que les suppléants soient invités à participer à toutes les réunions plénières. Cette proposition est acceptée à l’unanimité.
SB est chargée de prendre contact avec les suppléants afin de :
==> vérifier les adresses
==> s’informer des numéros de téléphone
==> collecter les adresses électroniques.

Il leur sera demandé quel groupe ils souhaiteraient intégrer.

Il est décidé d’un communiqué de presse à faire paraître en début de semaine prochaine .SB est chargée de la rédaction d’un projet à amender par tous.

Prochaine date de réunion : 21 octobre à 14h30.

Le président se rapprochera des collègues issus du collège public pour réservation d’une salle à l’IFSI ou au CHI.

La séance est levée à 17Heures.

Les groupes sont libres de se rencontrer comme bon leur semble
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lieucommun.wordpress.com/
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Sam 7 Juin - 8:27

INFO IMPORTANTE

Il a été prévu un texte de loi pour que les élus puissent sur leur heures de travail assister aux réunions ordinales

texte

A faire passer à vos supérieur hiérarchiques Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Dim 8 Juin - 9:47

les textes de l'Ordre Infirmier

textes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
SNPI syndicat infirmier
puce malicieuse


Nombre de messages : 18
Age : 36
Réputation : 0
Date d'inscription : 26/06/2007

MessageSujet: L'Ordre Infirmier défend le décret de compétence infirmier   Sam 14 Juin - 15:41

Ordre Infirmier : l’appel de Paris pour défendre le décret d’actes infirmiers

L’ONI a été créé pour défendre les usagers et la qualité des soins qui leurs sont dispensés : le niveau départemental étant aujourd’hui le seul opérationnel, la voix des élus départementaux doit se faire entendre. C’est le sens de l’appel du Conseil Départemental de Paris.

Considérant que le rapport de la HAS sur « les conditions de nouvelles formes de coopération entre professionnels de santé » souhaite révolutionner l’encadrement juridique des professions réglementées (et particulièrement celle des infirmières) pour « dépasser l’approche nécessairement restrictive d’une liste d’actes autorisés par profession pour évoluer vers une logique de mission », et propose « d’éviter que la référence aux actes constitue le mode exclusif d’autorisation d’intervention des infirmiers » (p 33) en souhaitant la « perte d’importance du décret d’actes » (p 34), qui encadre et réglemente strictement les conditions d’exercice de notre profession, et garantit par là même au patient de recevoir des soins de qualité,

Considérant que sur ce dossier la Haute Autorité de Santé (HAS) a abandonné sa rigueur méthodologique habituelle :
- Consultation publique de la HAS de 286 répondants anonymes
- Experts choisis par la HAS, où les représentations infirmières sont cruellement absentes
- Experts chargés de valider au titre de la HAS des documents élaborés par eux-mêmes au titre de la DHOS
- Etats Généraux de l’Organisation des Soins (EGOS) qui se sont passés des avis des infirmiers

Considérant les propos tenus par le Cabinet de la Ministre, retranscris dans la dépêche APM (Agence de Presse Médicale) du 6 juin 2008, où le ministère de la santé confirme sa volonté de transformer le décret d’actes en décret décrivant les missions des infirmiers, ce qui supposerait une modification du code de la santé publique pouvant intervenir dans le cadre de la loi "santé, patients et territoires" qui sera présentée à l’automne,

Considérant la publication en août 2005, de deux textes permettant la mise en œuvre des épreuves de vérification des connaissances des aides opératoires et aides instrumentistes, bénévoles ou indépendantes (décret n°2005-975 du 10/08/05 et son arrêté) pour régulariser la situation des chirurgiens du privé qui font tenir le rôle d’aide opératoire et aide instrumentiste à leur épouse ou à leur secrétaire pour des raisons financières, en lieu et place d’IBODE,

Considérant les propos tenus lors de la journée nationale de la chirurgie organisée par la Fédération hospitalière de France (FHF) le 20 juin 2007, sur la réduction du nombre des IADE et IBODE, et la création de "techniciens de blocs opératoires" pour remplacer des IBODE, demande régulièrement reprise par les chirurgiens qui siègent dans les groupes de travail de ministère sur la VAE des IBODE et l’évolution des métiers hospitaliers,

Considérant les propos tenus dans "Hôpitaux Magazine" d’octobre 2007 par la Conseillère technique à la DHOS (Direction de l’Hospitalisation et de l’Organisation des Soins) qui indique (page 26) « faut-il créer de nouveaux métiers dans le domaine de la santé ? La distance importante entre le niveau exigé pour les études médicales et celui des études des paramédicaux laisse envisager des niveaux intermédiaires, dans des domaines différents, qui permettraient de donner à des professionnels des compétences pour exercer des activités utiles aux personnes »,

Considérant, pour le maintien à domicile des personnes, la création de métiers du social formés en quelques jours ou quelques semaines, mais néanmoins autorisés à distribuer des médicaments, sans qu’elles en aient les compétences, à l’exemple des auxiliaires de vie, (formation de 3 mois contre 3 ans et demi après le bac pour les Infirmiers),

Considérant l’annonce du plan Alzheimer par la chargée de mission à la DHOS, le 27 mai 2008, lors d’Hôpital Expo, selon laquelle la DHOS préfère créer de nouveaux métiers pour assurer la coordination des soins et se doter "d’assistants de gérontologie", nouveau concept n’existant dans aucun pays européen.

Considérant qu’il n’y a aucune urgence à modifier de manière précipitée (et aussi définitive) notre Décret d’actes, dont la dernière réactualisation date du 29 juillet 2004, à moins qu’il ne s’agisse de légiférer avant la mise en place effective de l’Ordre National des Infirmiers, l’élection du premier Conseil National de l’ONI étant programmée pour le 25 novembre 2008,

Le Conseil Départemental de l’Ordre Infirmier de Paris :

- condamne cette perte d’importance du décret d’actes, donc la disparition de toute référence à des actes techniques et du contour définit de l’exercice illégal de la profession d’infirmier, ce qui rendrait possible toutes les dérives, en permettant à ce que des personnes non qualifiées puissent désormais pratiquer des soins infirmiers.

- dénonce cette volonté de créer de nouveaux métiers moins qualifiés et moins rémunérés pour des raisons uniquement comptables, au détriment de l’intérêt et de la sécurité du patient : brader ainsi les soins infirmiers n’est pas la meilleure solution pour concilier les impératifs d’économies de la santé, avec les droits du patient à se faire soigner par du personnel qualifié et de qualité.

- estime que le ministère veut faire passer à la « va vite » une réforme qui menace directement l’exercice même de notre profession et par là même l’intérêt des patients, avant de laisser le temps à notre profession de s’organiser par elle-même, via la création du Conseil de l’Ordre des Infirmiers,

- demande donc à la Ministre de retirer cette réforme de son projet de loi « Patients, Santé et territoire » (dite loi Bachelot), qui doit être soumis au vote du Parlement d’ici l’automne prochain,

- invite des autres Conseils Départementaux de l’ONI à se prononcer sur cette réforme, à communiquer leur position, à intervenir auprès des parlementaires de leurs départements, et à écrire au Conseil d’Etat pour informer des dangers de cette mesure. L’ONI a été créé pour défendre les usagers et la qualité des soins qui leurs sont dispensés : le niveau départemental étant aujourd’hui le seul opérationnel, la voix des élus départementaux doit se faire entendre.

- souhaite que les infirmières écrivent au ministère et à leurs parlementaires pour empécher la disparition de ce garde-fou qui interdit à des personnes non titulaires d’un diplôme d’infirmier de prodiguer des soins infirmiers, et garantit par là-même aux patients de recevoir des soins de qualité.

Contact : écrire à ordre.infirmier75 sur yahoo.fr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Mar 24 Juin - 20:05

pour ceux qui ont l'adresse postale et mail des différents bureaux départementaux , vous pouvez me les envoyer par MP , je vais faire une rubriques avec tout (enfin si possible) les différents bureaux si vous avez des questions à leurs poser Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Mer 27 Aoû - 10:49

je vous met le site de l'ODI 75 qui est plutôt bien fait !
avec pas mal de news !

ODI 75
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Dim 30 Nov - 18:42

Le 25 novembre 2008, les 52 membres du Conseil National de l’Ordre des Infirmiers ont été élus. Taux de participation a 92% ( les votants étaient les représentant régionaux)

Il faudra ensuite faire les élections internes pour créer le bureau national !

Voila un grand pas de fait ! la profession infirmière aura un porte parole pour enfin se défendre dans ces temps de grands changements législatifs ( décret ? , LMD, réforme des études, ...)

les débuts seront durs mais il se laisser du temps pour créer quelque chose de solide ( cf nos copains québécois : OIIQ !)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
backdraft
BACk en poche
avatar

Nombre de messages : 417
Age : 26
Localisation : Manche (50)
Emploi : lycéen préparant le concours IFSI
Réputation : 0
Date d'inscription : 28/02/2008

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Sam 7 Fév - 13:21

dies irae a écrit:

• Le projet d’universitarisation partielle de la formation infirmière subissant « le poids de
l’histoire française ». Le Conseil national de l’Ordre des infirmiers a voté à l’unanimité le
refus du grade licence, exception française, ne correspondant pas aux modèles
européens et francophones de filière LMD en sciences infirmières.

N' étais pas une revendication de l' ensemble de la profession que le DE soit reconnu en Licence ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Dim 8 Fév - 9:01

oui effectivement , mais dans le but d'avoir une reconnaissance bac+3 ... ce qui ne sera pas le cas ! donc bon autant faire comme les voisin européen qui n'ont pas du tout le même cursus que nous et enfin avoir une harmonisation européenne qui permettra a un étudiant inf d'aller dans d'autres pays d'Europe voir commence ça se passe Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
dies irae
dies iradié
dies iradié
avatar

Nombre de messages : 6604
Age : 37
Localisation : Massilia
Emploi : nain fermier
Réputation : 0
Date d'inscription : 09/07/2004

MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   Jeu 5 Mar - 19:25

HPST: les députés votent une réforme des ordres paramédicaux



PARIS, 5 mars 2009 (APM) - Les députés ont adopté jeudi un article additionnel au projet de loi portant réforme de l'hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires (HPST) qui réforme les ordres des professions paramédicales.

"L'article étend aux ordres des pédicures podologues et des masseurs-kinésithérapeutes une disposition du code de la santé publique autorisant la communication du tableau de l'ordre des infirmiers au représentant de l'Etat et au parquet du tribunal de grande instance (TGI)", a déclaré l'auteur de l'amendement Yves Bur (UMP, Bas-Rhin).

Il introduit une disposition pour les trois ordres des professions paramédicales (infirmiers, podologues et masseurs-kinésithérapeutes) leur permettant d'exercer leur mission de service public en créant pour les employeurs publics et privés une obligation de transmission à l'ordre national des listes nominatives des professionnels exerçant en leur sein.

"Cette mesure est en effet indispensable pour les ordres professionnels qui doivent veiller à la légalité des conditions d'exercice et notamment le respect de l'obligation d'inscription au tableau de l'ordre. En l'absence d'une telle disposition, cette mission de contrôle est impossible à exercer pour les professionnels exerçant en qualité de salariés", explique le député dans l'exposé des motifs.

Il est prévu de revoir la durée des mandats et la périodicité des élections.

Pour les infirmiers, dans l'objectif de faciliter la mise en place de l'ordre qui est l'ordre le plus important démographiquement et d'alléger ses coûts de fonctionnement liés à la charge que représente l'organisation d'élections pour près de 500.000 inscrits à l'ordre, l'article prévoit des dispositions identiques à celles des autres ordres professionnels (mandat de six ans et renouvellement par tiers tous les deux ans).

L'article étend aux ordres des professions paramédicales des dispositions relatives au statut de l'élu ordinal applicables aux professions médicales.

Il renforce les pouvoirs de contrôle du Conseil national des ordres sur les budgets et comptes des instances départementales et régionales et institue la certification annuelle les comptes du conseil national par un commissaire aux comptes.

Comme pour les professions médicales, le statut ordinal des professions paramédicales va prévoir la possibilité d'une indemnisation des élus ordinaux.

L'article institue également un seuil démographique pour la constitution des conseils départementaux au sein des ordres des professions paramédicales.

Pour les infirmiers, "les conseils départementaux sont institués lorsque la démographie de la profession est égale ou supérieure à 100.000 sur l'ensemble du territoire français. Lorsque la démographie de la profession est inférieure à 100.000 les dispositions du présent code relatives aux attributions des conseils départementaux sont applicables aux conseils régionaux et interrégionaux".

Les députés ont voté jeudi un article au projet de loi HPST qui réforme les ordres des professions médicales (cf dépêche APM LDMC5002).

co/ld/APM polsan
redaction@apmnews.com

LDMC5003 05/03/2009 13:07 ACTU
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.paramedicaux.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la vie de l'Ordre Infirmier   

Revenir en haut Aller en bas
 
la vie de l'Ordre Infirmier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'Ordre des Infirmiers et S.A.
» Inscription a l'ordre des Infirmiers
» Ordre de bataille des Armées à Waterloo. E-M, et Garde
» Ratzi est Chevalier de l'Ordre Teutonique !!!
» L'internat, diverses questions d'ordre pratique !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Paramed :: Les différentes Corpo' :: Infirmiers DE :: ORDRE INFIRMIER-
Sauter vers: